Après avoir participé à plusieurs reprises au cours de ces derniers mois aux négociations engagées par le secteur des TPMR (Transport de Personnes à Mobilité Réduite) afin de préserver cette activité et le service rendu aux Guadeloupéens, les députés de Guadeloupe prennent acte du mouvement de grève annoncé par le représentant du secteur Monsieur Andy BELLAIRE. 

Bien conscients de la spécificité des TPMR et de leur haute valeur ajoutée pour répondre aux contraintes et besoins locaux en matière de transport paramédical, Max MATHIASIN et Olivier SERVA ont saisi la ministre de la Santé et de la Prévention, Madame Brigitte BOURGUIGNON, afin qu’elle s’engage à préserver ces entreprises, acteurs indispensables au bon fonctionnement du système sanitaire en Guadeloupe.

Pour rappel, ces entreprises transportent chaque jour près de 480 personnes et seront contraintes de cesser leur activité au 30 juin prochain si elles n’ont pas choisi à cette date une reconversion pour devenir société d’ambulance ou de taxi. Or, les quotas et le nombre de licences disponibles dans ces deux secteurs professionnels ne permettent pas d’absorber l’ensemble des entreprises du secteur TPMR.

Après plus de deux ans de négociation entre les TPMR d’une part et la Caisse générale de sécurité sociale (CGSS) de la Guadeloupe et la préfecture d’autre part, aucune garantie ni solution précise et chiffrée sur les possibilités de reconversion ne leur a été présentée. 

Les députés Max MATHIASIN et Olivier SERVA alertent les autorités sur la nécessité de reporter le délai du 30 juin afin de trouver une solution pour répondre aux attentes des TPMR et préserver la qualité de vie des personnes à mobilité réduite.  

 

Télécharger le CP Lettre à la Ministre de la Santé

 _______________________

Contact Presse

Laurence de SAINT SERNIN, 06 70 89 09 78, laurence.desaint-sernin@clb-an.fr 

Yaëlle PAGESY, 07 86 04 39 22, Yaelle.Pagesy@clb-an.fr

Keyza NUBRET, 06 70 93 86 67, sophie.grand-bonheur@clb-an.fr 

Sandrine SERVA, 06 90 75 89 28, sandrine.serva@clb-an.fr