Le Président de la Délégation aux Outre-mer, Olivier SERVA, a tenu à s’enquérir des rumeurs circulant depuis quelques jours, relevées par le Canard enchainé et assenant le Gouvernement de retarder volontairement la remise d’ un rapport de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) aux constats de l’application de la loi du 3 juin 2012 visant à garantir la qualité de l’offre alimentaire en outre-mer (dite loi contre le sucre Outre-mer).

Bien fondé à suivre ce dossier, le Président Olivier SERVA avait des les débuts de la mandature, commandé un rapport d’information sur le sport et la santé dans les Outre-mer, enregistré le 12 décembre 2019. Les différents constats faits, notamment sur la persistance de la teneur en sucres ajoutés des denrées alimentaires en Outre-mer, avait conduit Olivier SERVA à saisir le Ministre Bruno LE MAIRE, d’une demande d’enquête et de transmission de toutes données relatives a l’application de la loi contre le sucre Outre-mer.

En réponse à ce courrier adressé le 11 février 2020, Monsieur le Ministre Bruno LE MAIRE s’était engagé le 03 mars à procéder à des analyses complètes des échantillons s de produits alimentaires, par l’ intermédiaire de la DGCCRF (ci-joints).

Le Député de la Guadeloupe a pu s’entretenir ce mercredi 1er septembre avec la direction de la DGCCRF, qui assure qu’ un rapport est bien en cours de consolidation, après retour fait des données restituées par chaque territoire ultramarin. Aussi, les services du Ministre confirment que la mise à disposition de ces conclusions se fera au plus tard dans les deux mois à venir, mettant ainsi fin aux fausses rumeurs.

 

Télécharger le CP