C’est particulièrement indignés que les Députés Olivier SERVA, Max MATHIASIN, Elie CALIFER et Christian BAPTISTE ont quitté l’hémicycle en ce jeudi 24 Novembre. Après de nombreux mois de combats, alors qu’une opportunité s’est présentée de réintégrer les soignants non-vaccinés à travers la proposition de loi de la France Insoumise, les députés Renaissance, Horizon et le Gouvernement ont volontairement fait obstacle à l’avancée des débats.

Les quatre députés de Guadeloupe regrettent que la santé des français ait été sacrifiée sur l’autel de postures politiques méprisantes d’une majorité relative en réalité minoritaire durant ces débats. Il s’agissait ce soir de permettre à des milliers de professionnels de santé suspendus de réintégrer leur poste au sein d’établissements sanitaires et médico-sociaux afin de soigner des patients dont la prise en charge est particulièrement dégradée, notamment en Outre-Mer. Les députés fustigent ce piétinement de la démocratie.

Néanmoins, ils affirment qu’ils ne comptent pas en rester là et qu’ils vont remettre ce débat à l’ordre du jour de la représentation nationale dans les niches parlementaires à venir. Ils assurent aux soignants qu’ils ne les abandonneront pas tant qu’ils n’obtiendront pas gain de cause. Leur solidarité est sans faille. Ils demeurent également mobilisés sur d’autres thématiques chères à leurs compatriotes ultramarins à l’instar de l’accès à l’eau, du coût de la vie ou encore de la continuité territoriale.

Olivier SERVA   Max MATHIASIN      Elie CALIFER    Christian BAPTISTE