Le député Olivier Serva est “contrarié” par la décision de mettre fin à l’obligation de présenter un test PCR négatif pour entrer en Guadeloupe pour les voyageurs vaccinés en provenance de l’hexagone. Il a interpellé les ministres de la santé et de l’outre-mer sur cette question.

    Covid : le député Olivier Serva interpelle le gouvernement

Les voyageurs vaccinés peuvent entrer en Guadeloupe en provenance de l’hexagone sans présenter de test PCR négatif, l’information est confirmée par la Préfecture de la Guadeloupe, dont le site internet a été mis à jour ce mardi 12 octobre précisant toutes les modalités. Une décision des autorités qui “contrarie” le député de la première circonscription, Olivier Serva dans un communiqué. Selon lui, ce n’est pas faire preuve de “bon sens“, d’autant que “les différents avis scientifiques auraient dû conduire au maintien de ce contrôle“. Olivier Serva estime que ce contrôle doit être maintenu, “a minima jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire” et de préciser que “la vaccination n’empêchait pas de contaminer, ni d’être contaminé“. Une décision qui étonne même certains professionnels du tourisme, comme l’aurait constaté le député de Guadeloupe la semaine dernière lors du salon Top Résa à Paris

 

 

Adaptée l’obligation vaccinale

L’autre sujet sur lequel le député a interpellé les ministres de la santé et de l’outre-mer (et dont il attend toujours une réponse depuis plusieurs semaines) : l’obligation vaccinale. Olivier Serva souhaite une adaptation de cette mesure dans le cadre de la loi du 5 août 2021 concernant les personnels en contact avec des personnes sensibles (hôpitaux, cliniques, Ephad,…). Le député de la Guadeloupe appelle “à la responsabilité des décideurs nationaux“. Olivier Serva juge qu’il faut faire preuve de tolérance. D’autant que cela pose d’autres questions en matière de santé publique, notamment celle de la prise en charge des patients au sein du CHU de Guadeloupe dont une très grande partie des personnels refuse de se faire vacciner contre la Covid-19