2,43 milliards d’euros. Tel est le montant du budget alloué aux Outre-mer, pour 2021, voté à une large majorité, par les députés. Il s’agira d’aider les collectivités surendettées et de tenter de rattraper, quelque peu, les retards structurels.
Les députés ont adopté, ce jeudi 5 novembre 2020, le budget consacré aux Outre-mer, pour l’année 2021, à Paris.
Un vote à une très large majorité : 87 voix “pour”, 2 voix “contre” et 14 abstentions.
Ce budget est en hausse de 2,5%, par rapport à celui de 2020. 2,43 milliards d’euros sont alloués, à nos territoires, en crédits de paiement.Olivier Serva, Député de la 1ère circonscription de Guadeloupe, qui a voté en faveur de ce budget, met en avant l’adoption de deux amendements du gouvernement.
D’abord, l’aide aux collectivités locales surendettées

Mais aussi le renforcement de la continuité territoriale, accordée aux ultramarins, pour se rendre aux obsèques d’un parent. Désormais elle s’appliquera aussi pour se rendre au chevet du parent, avant le décès, et sera accordée aux frères et soeurs. Par ailleurs, elle ne concernera pas seulement les déplacements entre les Outre-mer et l’Hexagone, mais aussi les déplacements entre territoires ultramarins.

©La 1ère

Max Mathiasin a, lui aussi, voté “pour”. Mais il a, néanmoins, interpellé le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, sur les retards structurels des départements d’Outre-mer. 
A (re)voir le reportage le reportage, à l’Assemblée nationale, de Serge Massau, Ismaël Mohamed Ali et Bruno Gabetta : 

Source Guadeloupe 1ere  : Voir l'article